Lettre de lunaison 161 – Nouvelle Lune du 9 septembre 2018 en Vierge – Pleine Lune du 25 sept. en Balance / Bélier

Passé > présent > futurs possibles.

Cette parution fait une synthèse des mois passées, explore la lunaison en cours en décrivant les potentiels et défis de la lunaison, et creuse des hypothèses sur les mois et années à venir.
Parution le 9 septembre 2018 (PDF – 36 pages). Vous pouvez la commander ici (5,50€). Nous vous enverrons la lettre dans les heures qui suivent.

 

Édito. Dynamiques de cette lunaison

Durant cette lunaison, la Nouvelle Lune aura lieu en Vierge, et la Pleine Lune en Balance / Bélier. 

Cette lunaison symbolise un moment clef dans le processus qui commença en mai-juin 2018 et posera ses valises au mois de décembre 2018. Les mots clefs de ce chemin sont : mieux se (re)définir, et agir en conséquence. « Se définir » n’est pas une entreprise solitaire et autarcique, car c’est bien dans le monde que nous prenons position, que nous faisons des propositions de collaboration et de contribution et que nous partageons notre vie avec d’autres. Le monde bouge, nous aussi. « Mieux se définir » est un besoin qui peut émerger dans les périodes de passage, entre ce que nous étions et faisions « avant » et ce que nous désirons faire « à partir de maintenant« . Ce point de bascule entre passé et futur est plus ou moins aisé, certaines personnes le vivent dans un continuum tranquille, d’autres passent par des étapes plus sportives, où elles doivent se battre avec elle-même et/ou leur environnement pour passer un cap salvateur. 

Initiée à partir du signe de la Vierge, cette lunaison pose trois questions : quel est ton maître ? À quoi sers-tu ? Te sens-tu intègre dans tes vécus et tes implications relationnelles, professionnelles ou sociales ? À partir de là, nous pouvons cheminer pour affiner notre exactitude. Comme le symbolise la carte VIII La Justice choisie pour cette lunaison, cette exactitude n’est pas toujours confortable. Le face à face avec le miroir de La Justice est une mise à nu que de nombreuses personnes évitent toute leur vie, tant la dé-construction des masques serait douloureuse. Celles qui ont pris l’habitude de ce face-à-face semblent parfois plus fragiles (moins blindées, en recherche), et passent par des phases de quête intérieure qui muscleront leur alignement spirituel et leur capacité de renaissance. Elles sont en réalité mille fois plus solides, grâce à leur souplesse, leur capacité d’analyse, leurs liens avec l’invisible et leur fluidité.

Les fruits de nos méditations et décisions actuelles nous engagent sur plusieurs années, vers le point de bascule de l’année 2023, où la planète Pluton basculera du Capricorne au Verseau, comme cela a lieu tous les 250 ans. Les précurseurs d’aujourd’hui auront en main des ressources pour les années futures — et le recul nécessaire pour laisser passer la vague sombre.
Depuis quelques mois, je rappelle en fin d’édito l’inquiétude que le premier semestre 2019 réserve aux astrologues, avec la série de conjonctions de planètes en Capricorne (Saturne, Nœud Sud, Pluton). La perspective du « bruit des bottes » oblige un « âge de raison », et un grand recul face à la période de régressions qui semble s’amorcer. Le premier conseil est de réserver son énergie à l’essentiel, au possible, à ce que nous pouvons faire ou transformer concrètement. Le deuxième conseil est de s’éloigner des lieux conflictuels, car nous allons avoir besoin d’un grand calme et de sérénité intérieure pour œuvrer. Le troisième conseil est, pour ceux qui savent le faire, de travailler énergétiquement au niveau de l’inconscient collectif, pour en relever le niveau vibratoire et décharger certains égrégores sombres de leurs intensités.

Comme vous le lirez dans cette lettre, cette lunaison invite à la fois à l’intériorité et à la précision qui renouvelle également notre désir et nos compétences relationnelles.

Bonne lunaison :-)))
Sandrine Delrieu

Nouvelle lune du 16 juin 2018 en Gémeaux

Nouvelle Lune du 9 septembre 2018
Lettre de lunaison 161 – ©S.Delrieu

Pleine lune du 28 juin 2018 en Cancer / Capricorne

Pleine Lune du 25 septembre 2018
Lettre de lunaison 161 – ©S.Delrieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :