Lettre de lunaison 167 – Nouvelle Lune du 6 mars 2019 en Poisson – Pleine Lune du 21 mars en Bélier / Balance

Passé > présent > futurs possibles.

Cette parution fait une synthèse des mois passés et explore la lunaison en cours en décrivant ses potentiels et défis.
Elle permet de suivre « l’air du temps » au fil des semaines, et d’utiliser ces éclairages dans vos projets et recherches en anticipant les énergies ambiantes. Cette Lettre aborde également des hypothèses sur les mois et années à venir. Parution le 6 mars 2019 (PDF – 35 pages).

Vous pouvez la commander ici (5,50€). Si vous désirez payer en Carte Bleue, cliquez directement sur le logo de la carte ci-dessous.
Nous vous enverrons la lettre dans les heures qui suivent (heure de bureau).

Lettre de lunaison 167

€5,50

Édito. Dynamiques de cette lunaison

Durant cette lunaison, la Nouvelle Lune a lieu en Poisson, signe d’Eau et 12ème signe du zodiaque, et la Pleine Lune en Bélier / Balance.
Avec l’équinoxe de printemps, cette lunaison relance la grande roue du zodiaque. Dans les sociétés anciennes ou traditionnelles, plus proches de la nature et du ciel, ces cycles sont accompagnés de rituels de passage, rituels collectifs dans le cas des saisons. En acupuncture, ces changements de saison sont accompagnés de soins particuliers. Que le rituel soit personnel ou collectif, une mutation énergétique, un événement dans l’invisible, est pris en compte – ce qui ne se résume pas à éteindre le radiateur et à sortir les débardeurs, même si cela est très agréable 🙂 À notre manière, nous pourrions honorer le retour du printemps, la fin d’un cycle et le début d’un autre, en le ressentant sur un plan psychique, émotionnel, affectif, créatif, relationnel… et en dirigeant la sève montante vers les projets qui nous tiennent à coeur. 

> Plusieurs événements astrologiques d’importance ont lieu durant cette lunaison, avec l’entrée de la planète Uranus en Taureau (pour 7 ans) et la triple conjonction Nœud Sud / Pluton / Saturne en Capricorne. Nous en parlons depuis plusieurs mois, ce phénomène céleste évoque ces images : les retours de karma (conséquence des actes passés, avec l’intervention éventuelle de la Justice, du Stop), et une forte tension entre « le bruit des bottes et l’âge de raison » qui laisse présager une période assez dangereuse (autoritarisme). Tout cela sur fond de lutte de pouvoir, de rapports de force et de révoltes gouvernants / gouvernés (axe Capricorne / Cancer) qui pourront rester très actives et parfois très confuses durant ce mois de Mars. Nous marchons sur des oeufs durant ces mois de mars / avril 2019.

> Les ressources proposées dans « l’air du temps » sont en lien avec l’énergie Terre : la puissance du duo Taureau / Capricorne invite à un réalisme constructif, patient et endurant – et à savoir discerner les priorités. Une urgence est liée à l’écologie, clef de voûte des conditions de notre vie sur terre que nous avons largement détériorée. La Terre nous survivra, mais nous ne lui survivrons pas. La jeunesse qui s’engage dans le sens d’un changement radical de société, c’est-à-dire d’une mentalité globale, l’a bien compris. L’enjeu est celui d’une mutation sur le plan des valeurs et de ce à quoi nous donnons de la valeur (Uranus en Taureau). Depuis 2008 (crise financière / entrée de Pluton en Capricorne)), la « crise du système » continue à différents niveaux, sur le plan du vital comme sur le plan des manières de gouverner (au service de qui et de quoi). 

Dans les tempêtes, les meilleurs marins sont ceux qui ne prennent pas les vagues de face (binaire) et ne se laissent pas fascinés / paralysés par des « plus vastes que soi » sur lesquels nous n’avons aucun pouvoir. Qui de nous peut aller raisonner un chef d’état délirant, un groupe armé de rage jusqu’au dent ou un lobby tentaculaire ? Il n’y a pas de baguette magique, mais cela ne signifie pas que nous soyons impuissants. La sagesse Taureau / Capricorne est de redescendre au sol, et de développer des savoir-faire (et pas des grands discours, des grands sentiments) dans le concret et le principe de réalité. Notre « à portée de main », quel que soit nos domaines d’activité et leur statut social (la question de l’activité ne se résume pas à « l’emploi ». Le critère actif / inactif comme « case sociale » est d’une grande violence symbolique). 

En de nombreuses situations, il est possible que cette lunaison nous demande de garder notre calme, de prendre du recul, de penser nos réponses (et non pas de réagir), de résoudre parfois des problèmes très concrets avec patience (Terre), de simplifier notre quotidien et de ne pas se laisser malmener, ou emporter, par la confusion et les dérapages émotionnels, pulsionnels ou idéologiques. En méditation ou dans les temps d’introspection psychiques et énergétiques, nous pourrions renforcer nos ancrages au sol, notre stabilité intérieure, notre force et sagesse intérieure. 

Bonne lunaison :-)))
Sandrine Delrieu

Nouvelle Lune du 6 mars 2019 au 16° Poisson

Pleine Lune du 21 mars 2019 au 01° Bélier / Balance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :