astrologie lunaison zodiaque récits de l'air du temps, conscience de l'évolution
évolution de la conscience
 
les lettres de lunaison
auteur : sandrine delrieu, sophrologue, sophro-analyste, astrologue
 
LDL n° 01 02 2005 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 2006 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 2007 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 2008 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 2009 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 2010 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 2011 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 2012 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 2013 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 2014 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 2015 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 2016 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 2017 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 2018 155 156 157 158 159 160 ...
lettre de lunaison n°150  
Acheter cette lettre - 5,50€

Parution le 20 septembre 2017. PDF 30 pages.

abonnement d'un an - 12 lettres - 46€

Deux ans après leur parution, les LDL sont en téléchargement libre.

par sandrine delrieu
nouvelle lune : 20 septembre 2017
au 27°27 vierge à 05:31 TU
pleine lune : 5 octobre 2017
au 12°43 balance / bélier à 18:41 TU
  Édito, 20 septembre 2017
 
Durant cette lunaison, la Nouvelle Lune aura lieu en Vierge et la Pleine Lune en Balance / Bélier. Cette lunaison est très intéressante dans le mesure où elle présente à la fois une énergie d'introversion liée au signe de la Vierge et au travail sur soi — et une expression dans le monde liée aux nombreux sextiles et trigones en signes de Feu et d'Air.
Il s'agira donc de peaufiner ces deux types d'énergies, d'une part en prenant le temps de préparer l'automne et les futurs qui nous habitent, d'autre part en étant ouvert(e)s à toutes les propositions où les partages et les échanges se réalisent sur une longueur d'ondes et sur des sujets qui nous passionnent.

Un événement signifiant aura lieu durant cette lunaison avec l'entrée de Jupiter en Scorpion le 11 octobre. Une conscience de chaman est à réveiller avec le fait de prendre conscience que nous ne sommes pas obligés de rester étriqués, soumis ou perturbés par une société et des comportements matérialistes, comptables, narcissiques ou pervers (ces deux comportements semblent devenir très présents et très pathologiques, probablement à cause des différentes angoisses liées à nos sociétés de consommation et aux modèles de réussites sociales dominant). Cette lunaison invite à entrer en métamorphoses et à délivrer une puissance créative nouvelle en cassant parfois les codes et barrières que les habitudes sociales et culturelles nous imposent.
Pour cela, il est possible que cette lunaison pousse à l'introspection et à la voie intérieure en nous invitant à faire un travail particulier au niveau du mental et des peurs de vivre pleinement.

Prenons notre temps... Le travail qui oeuvre est celui d'une qualité de présence qui peut nécessiter de faire le ménage et le tri, de traverser quelques clarifications intérieures et de s'orienter consciemment vers des personnes, des lieux et des situations qui élèvent la vibration ambiante. Ne nous attachons pas à ce qui nous tire vers le bas, ne nous laissons pas entraîner vers ce qui ne nous convient pas : le signe de la Vierge nous invite à préserver notre intégrité et à affirmer plus finement qui nous sommes par des actes qui l'incarnent.

La fin du passage de Jupiter en Balance (et de l'opposition à Uranus en Bélier), combinée à l'ambiance Vierge qui évoque les dualités bien / mal et le besoin d'éliminer les menaces réelles ou fantasmées conserve certes un potentiel agressif qui invite à la vigilance.

À partir de cet automne, il s'agit de rentrer dans une nouvelle conscience liée à l'importance que vont avoir les années à venir pour nos sociétés et l'humanité. Dès décembre 2017, l'entrée de Saturne en Capricorne pourrait commencer à rigidifier les systèmes en place, avec un risque évident de dictatures et de bruit des bottes. Il s'agit d'en être conscient sans paniquer et au contraire de travailler l'âge de raison. Cette lunaison nous invite à tourner une page et à entrer dans un nouveau champ de conscience et d'action. Travaillons notre intuition et agissons dans les plans énergétiques.

[Cette lettre de lunaison n°150 développe toute la lunaison au fil des jours, avec une vision par semaines, du 20 septembre au 18 octobre 2017. Vous pourrez vous y référer au quotidien, tout en ayant une vision à moyen et long terme des défis qui pourraient se présenter.]

Bonne lunaison :-)))
Sandrine Delrieu

 

 
les degrés Sabian, par Dane Rudhyar.

Tiré des "Symboles Sabian, le sens des 360 degrés du zodiaque". Ed Librairie de Médicis. 1985.
Les degrés Sabian sont des images et symboles associés à chaque degré du zodiaque. Ils ont été développés, notamment, par Dane Rudhyar, pour qui chaque degré évoque une étape de l’expérience humaine. En tant qu’astrologues, nous les consultons pour enrichir notre compréhension et intuition des subtilités de la roue du zodiaque.

 

nouvelle lune : 20 septembre 2017
au 27°27 vierge à 05:31 TU

 

  pleine lune : 5 octobre 2017
au 12°43 balance / bélier à 18:41 TU
nouvelle lune 25 mai 2017, dessin sandrine delrieu

 

pleine lune 9 juin 2017, dessin sandrine delrieu
Soleil et Lune Soleil

L’image : Un homme chauve s’est emparé du pouvoir.
Dominante : La force pure de la personnalité en des moments où une décision s’impose.
"Que ce soit à l’échelon religieux ou au plan socio-politique et culturel, il arrive un moment où il faut remettre en cause sans merci l’ordre établi et les normes culturelles tombant en désuétude. Des personnages à l’action catabolique surgissent pour prendre le pouvoir et imposer des décisions qui changent les structures de la société ; ou bien, sur un plan personnel, un vif besoin de changements purificateurs se fait sentir, et certaines décisions éprouvantes sont prises. Il faut faire face aux événements et, aussi brutal qu’apparaisse le pouvoir, les accepter."
"Une décision et une transformation s’imposent que l’on ne saurait ajourner. L’existence est mouvement. Aucune forme statique, si belle et évocatrice soit-elle, ne peut rester longtemps sans être remise en cause. Tout se plie au POUVOIR DE LA VOLONTÉ, qu’elle soit divine, humaine dans son exercice ou satanique."

L’image : Un homme d’état puissant vient à bout d’une violente crise politique.
Dominante : Le besoin collectif d’ordre et d’organisation se condense dans un personnage incarnant la réponse à ce besoin.
"Le rôle de l’époux qui est de féconder la nature prend ici une signification sociale et collective. Nous sommes au stade où une appréhension énergique du but même du cycle de l’existence est confrontée aux restes désordonnés d’un passé anarchique. Le tempérament du chef politique est toujours dicté par le besoin, aussi subconscient soit-il, qu’éprouve l’amalgame disparate de personnes que le destin l’appelle à diriger. En son temps, le dirigeant sera adulé comme le "Père divin" de la société à laquelle il donna ses structures."
"A ce stade, on découvre une nouvelle caractérisation des multiples visages que prend la polarisation entre positif et négatif. Nous avons devant nous un personnage doué de CHARISME, cette force mystérieuse et insaisissable que donne à un homme ou à une femme la réceptivité au courant de l’évolution planétaire."


Lune

L’image : Une bombe désamorcée révèle l’avortement d’un mouvement de revendication sociale.
Dominante : Juger trop hâtivement qu’il est possible de transformer tout à coup le statu quo.
"Ce symbole décrit l’aboutissement d’un effort particulier pour résoudre le conflit entre deux conceptions affectives de l’ordre. La résolution de ce conflit par la violence échoue en raison de l’extraordinaire inertie dont fait preuve l’ego à ce stade du processus d’individuation. "L’état" déjoue les tentatives de révolution populaire, car celles-ci sont l’expression prématurée d’une conscience, encore aliénée, dont la seule issue est de réagir "sauvagement" face à la contrainte et au pouvoir central. Il s’agit donc d’un refus infantile de se conformer à l’ordre établi, au nom d’un désir d’harmonie et de paix par trop idéaliste."
"C’est une tentative négative de réconcilier l’idéal spirituel et la réalité ô combien terrestre, déniant toute validité au premier. Elle évoque une FRUSTRATION ADOLESCENTE."