un espoir…

Au fil des mois, ces lettres explorent également une hypothèse :
un processus de paix,
dans nos vies individuelles et dans le monde,
est le fruit d’un processus de conscience
Il existe des chemins entre le personnel et le collectif, entre monde intérieur et monde extérieur, entre conscient et inconscient, qui permettent de faire travailler ce double processus. Ces lettres espèrent y participer.

Tous les processus de paix, de conscience et de sagesse que nous élaborons dans notre monde intérieur ont une incidence directe dans le monde extérieur, dans le relationnel, social, économique, politique… dans ces  » vivre ensemble « . L’enjeu évolutif de ce XXI° siècle est de taille. Il passera sans doute par une évolution plus consciente de chaque individu.

la période particulière 2008 > 2023

Depuis 2008, nous sommes entrés dans une longue période de mutations. Un chantier tout azimuth qui interroge nos systèmes, et les relations individus – collectifs, local – global, citoyens – états…

La période 2008 / 2012, dont nous avons senti les secousses (crise du système financier / économique / social / relationnel) était sans doute une première étape qui nous pousse à innover, à inventer, à créer… ensemble.
En 2015/2016, nous sommes à mi-chemin : la période d’un point de bascule entre « ancien système » et « onde d’un nouveau monde ». Période où tout ce qui est conçu, pensé, imaginé… dans le bien de tous et avec tous, en conscience des écosystèmes de la nature, du développement affectif, intellectuel et spirituel des êtres, etc… devra petit à petit transformer le « système global ». À chacun de sentir comment il peut y contribuer, à partir de là où il est, de ce qu’il fait.
Cette mutation, à tous niveaux, demande un alignement personnel et une intelligence collective. La question du pouvoir, de la manière dont se prennent les décisions, de la place de chacun est primordiale. Il s’agit également de sortir des fonctionnements hiérarchiques (verticaux) et de redistribuer la capacité de penser, de développer des compétences d’analyse et de choix, de se sentir partie prenante d’un processus de co-création. Avec solidarité et bienveillance.

Comme exemple d’éclairage que peuvent apporter les Lettres de lunaison, vous trouverez dans la LDL44 (mai 2008) une exploration des liens entre les périodes 1762/1777 et 2008/2023. L’écriture d’un nouveau contrat social ? Une profonde transformation du rôle de l’état ? Une remise en question de l’état d’esprit hiérarchique ? Probablement. Il se prépare dans l’air du temps quelque chose de nouveau, tout comme vers la fin du 18° siècle. Ouvrons les yeux et les oreilles. Mutation philosophique, changement de perception, de conception, de mises en oeuvre.

Les LDL, un outil de prospective

Grâce à l’observation des cycles en astrologie et des liens que nous pouvons décrypter entre périodes du passé / présent / futur, nous pouvons pressentir que cette période de profonds bouleverments du « système » durera une quinzaine d’années. Il ne s’agit pas d’une crise passagère, mais bien d’une « mort et renaissance » de nos systèmes de pensée / systèmes de pratiques.

Comment accompagner intelligement ces cycles de destruction / création, de croissance / décroissance, alors que nous abordons précisément une phase « fin de cycle ». Comment innover et repérer les initiatives, visions qui préparent un nouvel élan collectif ? Comment changer de mentalité ?

Au fil des mois, les Lettres de lunaison proposent des outils (cycles, repères, explications de certaines « ambiances », hypothèses, références, prospectives, mises en relief de certains innovations…) qui peuvent croiser et enrichir les réflexions et perceptions de chacun.