astrologie lunaison zodiaque récits de l'air du temps, conscience de l'évolution
évolution de la conscience
 
les lettres de lunaison
auteur : sandrine delrieu, sophrologue, sophro-analyste, astrologue
 
   
une revue mensuelle, un outil,
une boussole, un radar temporel
 

abonnement d'un an - 46€

11 lettres de lunaison - un numéro double l'été

la dernière parution - 5€50

tester l'abonnement avec la dernière parution

autres types d'abonnements

Vous avez le choix entre l'abonnement d'un an, de six mois, par email ou par courrier.

CD de sophrologie
et lettres de lunaison

Ici, vous pouvez commander le CD de sophrologie "Le médecin intérieur" avec les lettres de lunaison.

Madrugada édite depuis 2004 les Lettres de lunaison, un outil permettant d'éclairer "l’air du temps". L'astrologie humaniste est un outil précieux permettant de faire des liens entre passé/présent/futur, de développer intuition et libre arbitre face aux "retours du passé" individuels et collectifs, et d'anticiper les ambiances et défis des semaines, mois et années à venir.

Ces lettres sont écrites à la fois pour des astrologues, étudiants en astrologie et des personnes qui ne connaissent pas ce domaine (chercheurs, thérapeutes, historiens, journalistes...). Elles s'appuient sur des connaissances en psychanalyse, sciences humaines... et sur une observation de ce qu'il se passe au fil des mois dans le monde.

Observer, sentir, penser et agir
Cette période est complexe et nous demande de penser avec finesse. En 2008, lors de la dernière crise financière, nous sommes entrés dans une période de vaste chantier social et politique. Le cycle 2008/2023 renvoie à la période 1762/1777 et aux types de métamorphoses qui transforment l'ossature et les structures politiques, sociales et mondiales... en relation avec l'évolution de l'état d'esprit des personnes.
Depuis 2010, existe un coup d'accélérateur. Les désirs d'innovation (indignés, printemps arabe, nuit debout, économies solidaires... et aussi dans les institutions) se heurtent à "tout un système" économique, politique et/ou religieux, à des idéologies et des intérêts coriaces et nocifs. Nous réalisons également avec effroi que de nombreuses personnes, et des jeunes, basculent dans une haine très meurtrière.

Pourtant, l'intelligence, la fraternité, les initiatives collectives, l'entraide, une conscience spirituelle, des connaissances merveilleuses sur l'éducation, la santé, l'écologie... existent, se partagent et se pratiquent. Les bonnes volontés éveillées sont nombreuses.

Dans cette période de transition, chacun doit également déployer sa vie, être en activité, s'engager, travailler, aimer, créer, être en amitié, en famille, traverser parfois des moments difficiles, des mutations.

Tous les mois, les Lettres de lunaison apporte matière à penser à ces différents niveaux.

 
     

dernière parution

lettre de lunaison n°137
éditée le 4 juillet 2016. prochaine parution, LDL138, 1 septembre 2016.

 

thèmes du mois

nouvelle lune en cancer

nouvelle lune 9 mars 2016 en poisson

 

pleine lune en cancer / capricorne

pleine lune 23 mars 2016 en bélier balance

 

nouvelle lune en lion

nouvelle lune 9 mars 2016 en poisson

 

pleine lune en lion / verseau

pleine lune 23 mars 2016 en bélier balance

 

 

 

 

plus d'infos ICI
voir le parcours de l'année ICI.

parmi les sujets abordés dans cette lettre

Cette lettre de lunaison raconte les deux lunaisons d'été, en Cancer puis en Lion. Elle a donc une certaine densité... puisqu'il s'agit de se projeter dans les deux mois à venir dans une période assez tendue.

Qui plus est, il s'agit à la fois de construire une vision d'un "destin commun", d'être conscient de cette échelle "transpersonnelle", tout en menant nos vies personnelles, affectives et sociales au mieux de ce qui donne véritablement un sens à notre vie, permet une expression de nos potentiels et une vie relationnelle épanouie.
Tenir tous ces équilibres, cette globalité, peut nous donner le sentiment de devoir être des supermen et des superwomen... à moins de laisser tomber une partie de l'humanité et des problèmes pour se recentrer définitivement sur le quant-à-soi de l'entre-soi. Ce qui est une tendance lourde de nos jours.

Ces deux lunaisons pourraient nous mettre face à une évidence : nous ne sommes pas supermen et superwomen, et nous ne pouvons pas fonctionner durablement sur le mode du combat au coude à coude avec les incohérences, les rigidités d'esprit, les ignorances et les injustices en pagaille. Beaucoup se sont intellectuellement épuisés depuis des mois, avec parfois le sentiment que cela ne servait à rien, comme si, sur terre, nous étions des emmurés et que toutes les conséquences (le karma) des deux siècles passés se déversaient sur nous à n'en plus finir. Et cela, malgré les percées de lumière ici et là, et les solidarités nouvelles qui se tissent.

Face à cette lourdeur, il s'agit d'inventer de nouvelles stratégies, que l'ambiance Vierge durant tout le mois d'Août pourrait nous inviter à explorer : d'une part, quitter le champ du fonctionnement, des croyances et des modes d'action "ordinaires", et devenir radicalement étranger et émotionnellement impénétrable au brouhaha ambiant, quelles que soient les pressions exercées par tel ou tel partisan pour obtenir notre "allégeance". Agir n'est pas ré-agir.

Il s'agit en quelque sorte de sortir de la "dualité" et de l'aimantation des "forces" en présence pour passer dans un autre type de "ressentir, penser et agir". Cette connexion passe par le corps et c'est peut-être à travers lui que nos explorations de l'été trouveront de nouveaux passages, une qualité de présence où l'énergie ne s'épuise plus car nous sommes devenus énergie. Le "Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers" pourrait être inspirant. À ressentir... et à explorer.

Ainsi... si depuis la mi-avril 2016 nous avons commencé à réorienter notre vie en visualisant de nouveaux projets (rétrogradation de Mars en Sagittaire), si depuis début Juin une crise liée au "désir" s'est manifestée en nous obligeant à nommer ce qu'il se passe et à envisager parfois des changements relationnels (conjonction Soleil / Vénus), et si en ce début Juillet nous sommes en train de nous rassembler pour sentir sur quelles bases repartir et prendre notre élan (Cancer / Sagittaire), profitons de cet été pour affiner avec discernement et limpidité ce qui sera le plus "utile" à la vie (Vierge) et le plus vivifiant pour le "destin commun" (Saturne en Sagittaire).


Le passage de "la porte des hommes" du 20/25 août, le "ça passe ou ça casse" que symbolise la conjonction Mars / Saturne peut demander toute notre vigilance. L'air du temps est encore à "envahir les territoires et les esprits", très idéologique et peut-être agressif. Évitons les situations conflictuelles... si possible.

Sur un plan personnel et collectif, de nouvelles orientations se dessineront dès septembre 2016, colorées certainement par les évenements de la deuxième quinzaine d'août.

Le mois de novembre 2016, avec la conjonction Neptune / Nœud Sud, laisse présager une montée des eaux, des mouvements de foule à l'échelle de la planète, comme une épidémie sans frontières... avec les beautés solidaires et les chaos idéologiques que cela peut susciter.
Devenir durant cet été un pilier énergétique imperturbable, relié à d'autres arbres, n'est pas une image romantique, mais bien une nécessité, pour soi-même, nos proches et l'humanité. L'amour en est la raison même.

Bonne lunaison :-)))
Sandrine Delrieu