l’astrologie, une connaissance empirique

L’astrologie du XX° siècle a dialogué avec les sciences humaines, avec la psychologie, la psychanalyse, et avec de nombreuses connaissances cherchant à améliorer la qualité de nos vies à travers une meilleure connaissance de soi et de l’univers. Elle est un lieu ouvert de dialogues, d’échanges, de questionnements sur le sens de la vie, sur le projet de chaque individu, et cherche, avec ses outils propres, à éclairer le rythme et les significations de nos mutations individuelles et collectives.

L’astrologie offre des connaissances spécifiques, originales, héritées de milliers d’années d’observations et de recherches dans toutes les civilisations. En suivant l’évolution de notre ciel extérieur / intérieur, elle s’adresse avant tout à l’intelligence humaine, à notre capacité de faire le lien entre les éclairages qu’elle propose et notre propre entendement, nos ressentis, nos perceptions.

les cycles de lunaison, un rythme cyclique

Un cycle Nouvelle Lune – Pleine Lune dure 29,5 jours (mois lunaire).

Le premier jour de la lunaison, la Nouvelle Lune représente un commencement, un contact entre Soleil et Lune, entre conscient et inconscient. Point de départ d’un dialogue intérieur, d’une information, d’un événement… qui ira exposer (parfois exploser) ses contenus 15 jours après.

La Pleine Lune offre alors l’éclairage maximum, propice aux révélations, à la manifestation, à une expression extérieure. Elle donne à voir… et nous voyons ce que cela donne. Ensuite, il existe un temps d’intégration, de compréhension, de récolte durant deux semaines.

Puis un nouveau cycle démarre, intégrant en lui les vécus et les prises de conscience que nous venons de vivre.

Plus nous connaissons ce rythme des lunaisons, plus nous pouvons nous en servir pour mener nos vies et nos activités.

les lettres de lunaison, pour qui ?

Elles sont destinées aux personnes ouvertes d’esprit qui cherchent des outils pour mieux sentir les défis personnels et collectifs qui traversent notre époque. Il ne s’agit pas de « croire » ce qui est raconté, mais de le mettre en lien avec vos propres perceptions et recherches (que vous ayez ou pas une connaissance en astrologie).

– LES PERSONNES CHERCHANT DES OUTILS DE « TRAVAIL SUR SOI »
que ce soit à titre personnel (connaissance de soi, enrichissement des perceptions, points d’appui au fil des lunaisons, récits liés à la psychanalyse, à la sophrologie…) ou en relation avec des métiers d’accompagnement, de thérapie.

– LES PERSONNES S’INTÉRESSANT AU POLITIQUE, AUX MUTATIONS SOCIALES, À L’HISTOIRE, À LA PROSPECTIVE
(journalistes, historiens, chercheurs…) trouveront notamment dans l’étude des grands cycles collectifs des éclairages pouvant contribuer à leurs réflexions. L’étude des cycles temporels est très précise.

– les personnes observant le lien entre évolution de l’individu et évolution de nos sociétés.
Ces lettres de lunaison, en faisant le pont entre monde intérieur et monde extérieur, offrent des éclairages relatifs aux mutations collectives, à l’évolution des représentations, des relations individu / collectif…

– les ASTROLOGUES et ÉTUDIANTS en astrologie
trouveront ici un dialogue avec leurs propres observations, ou un complément vivant aux cours et recherches qu’ils mènent. L’astrologie se base sur l’observation subtile et continue des liens entre les vécus et les positions des planètes.

– les non-astrologues
pourront profiter des nombreux éclairages et outils que l’astrologie peut nous offrir sans pour autant se lancer dans cette étude.

Il est à noter que 60% des abonnés ne sont pas astrologues. Ces lettres peuvent se lire sur des niveaux de lecture différents.

un outil dialoguant avec vos propres recherches

Pourquoi  » un dialogue  » ?
Ces lettres de lunaison proposent… vous ressentez.

 » Le véritable voyage, ce ne serait pas d’aller vers d’autres paysages, mais d’avoir d’autres yeux.  » Marcel Proust

En décryptant certains mouvements qui traversent l’air du temps, les lettres de lunaison offrent des éclairages, des pistes de travail et des points d’appui, que chacun pourra ressentir, s’approprier et traduire en fonction de sa vie personnelle, de ses propres perceptions et constats.

L’éventail de connaissances explorées dans les lettres de lunaison est large. Même si le point d’appui est l’astrologie, c’est à travers des références à l’être humain (psychologie, psychanalyse, biologie, thérapie...), à travers de nombreux regards (sciences humaines, ethnologie, religions et spiritualités…), mais aussi en observant les actualités (politiques, événements, mouvement de société, cultures…) que les lettres de lunaison proposent des éclairages susceptibles d’enrichir l’espace de réflexion et de ressentis des lecteurs.

Depuis 2005, les retours des abonnés ont permis de voir à quel point chacun pouvait « piocher » dans les contenus et souvent se sentir intimement concerné par certaines descriptions (de cycles, de dates repérées comme des temps forts, de problématiques soulevées par « l’air du temps », etc). Chacun semble alors rebondir à partir de ses propres connaissances, vécus ou réflexions… et finalement vivre la réception mensuelle de ces lettres comme un moment privilégié de bilan, de pause, de méditation, d’écriture parfois, de discussions avec l’entourage.

POUR LES PERSONNES QUI SE SENTENT PARTICULIÈREMENT PERDUES DANS LE CHAOS DE CE MONDE
La difficulté est de prendre du recul, d’avoir une vision globale de soi-même, de son propre parcours, de l’évolution collective, de donner du sens à nos événements. L’effondrement du Moi menace certaines personnes qui n’arrivent plus a investir les liens, et ne se « retrouvent » plus dans ce qu’elle vit. Qui plus est, les conflits actuels, les attentats et massacres, peuvent faire perdre pied, et provoquer des réactions de peurs et d’angoisses (voire de la paranoïa).

En consultation, j’ai souvent eu ce type de questions : comment agir dans le présent, quelle voie prendre, comment ne pas se laisser broyer par un système qui semble nous dépasser, voire nous menacer ? Comment accorder nos vies intimes, nos besoins personnels et une vie sociale qui nous sollicite d’autant plus fortement que nous traversons sur terre une période de grande instabilité ?
Dans les lettres de lunaison, au fil du temps, j’essaie d’apporter des ressources (notamment avec la sophrologie et certains récits sur le corps, les ressentis…) qui peuvent aider les personnes.
Sandrine D.

éclairer l’air du temps

Connaître la mer permet aux surfeurs de s’appuyer sur les vagues pour évoluer, agir et dessiner leurs figures. Sentir et repérer les mouvements des planètes, des flux d’énergie et d’informations qui nous traversent, permet de se sentir personnellement inscrit dans un mouvement général, tout en créant ses propres figures, et sa destinée.

Dans les cycles des jours, des mois et des années, certaines périodes présentent des qualités particulières en terme de commencements de projet, de croissance, de périodes de changements, de fin de cycles, de défis d’évolution… Avec les outils propres à l’astrologie (observation des cycles, des étapes, des répétitions, des enjeux et ressources disponibles, des creux et des crêtes de vagues…), les lettres de lunaison pointent certaines dates clefs dans le futur, font des liens entre passé / présent / futurs, en décrivant les enjeux et les qualités que cela pourrait nous inviter à développer.
Connaître ces rythmes enrichit l’éventail de nos réflexions et connaissances… pour mener sa vie de manière plus consciente et « participative ». Elles permettent d’anticiper, de se préparer, et de profiter de certains courants porteurs. Ces lettres ne disent pas l’avenir… mais elles débroussaillent des devenirs possibles. Elles peuvent ainsi renforcer notre créativité, notre libre-arbitre grâce à la conscience que nous pouvons développer des influences dans lesquelles nous évoluons.

Ainsi,
– en faisant des LIENS entre certaines périodes,
– en donnant des CLEFS pour promener notre conscience entre passé, présent et avenirs,
– et en cherchant le SENS et la symbolique des événements qui se déroulent,

les lettres de lunaison sont un outil incomparable pour « décrypter » les cycles temporels, pour « ausculter » l’inconscient individuel et collectif, ses contenus possibles, ses rythmes, et nous permettre de « ramener à la conscience » nos propres informations.